L'antre du Léviathan Index du Forum

L'antre du Léviathan
RP Vampire, modding Dragon Age et jeux de rôles

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[01] Introduction - Midnight Jambalaya
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'antre du Léviathan Index du Forum -> Vampire : the Requiem -> Roleplay
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Le Conteur
Alpha et Oméga
Alpha et Oméga

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2010
Messages: 108

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 22:08 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant



Samedi, à 20:45, ne manquez pas le premier reportage de la nouvelle saison de "La Brigade de l' Etrange". Retrouvez toute l'équipe de spécialistes d' Edouard Waltz pour une descente dans les abysses du mystère et du surnaturel, frissons garantis! En exclusivité sur OCCULT TV!

La production d' Occult TV vous a envoyé en Louisiane afin d'y réaliser un épisode de la prochaine saison de "La Brigade de l' Etrange", l'émission-phare de la petite chaîne à sensation. Le reportage doit remplir deux épisodes de 1h45 chacun, qui seront diffusés à une semaine d'intervalle. La production veut du sensationnel, du nouveau. Pas un enième reportage sur le Bigfoot, le Mothman ou les OVNI de Roswell. Mais quelque chose de plus fouillé, de plus frissonnant, qui saura tenir le téléspectateur en haleine. Ce reportage à la Nouvelle-Orléans doit pouvoir trouver sa place sur le DVD de la Brigade de l'Etrange, bientôt à paraître.

Vous savez assez peu de choses sur ce que vous allez devoir chercher ou inventer. Quelques phrases lancées lors du briefing par le directeur des programmes. Des disparitions mystérieuses. Ce n'est pas très nouveau. Vous vous souvenez avoir rendu il n'y a pas si longtemps un reportage médiocre sur les enlèvements par des extra-terrestres dans le Nevada, où de pauvres hères dépendantes à toutes sortes de drogues et alcools affirmaient mordicus avoir été enlevées par des navettes spatiales. Mais cette fois, les ,disparitions sont avérées, authentiques. Et il semble que les portés disparus aient été aperçus plusieurs fois depuis... mais restent tout de même introuvables. Les proches s'inquiètent, la police piétine, et toujours pas de nouvelles des disparus. Voilà un terreau fertile pour un reportage de la Brigande de l' Etrange, et en deux parties s'il vous plaît! D'autant plus que la Nouvelle-Orléans a toujours entretenu son côté mystérieux.

Vous devez rencontrer Douglas Dryer, un excentrique de Floride qui fait office de correspondant pour Occult TV dans le sud des Etats-Unis. C'est lui qui a contacté la chaîne en apprenant ces disparitions soudaines et réapparitions fugaces.

Vous avez roulé de longues heures durant pour arriver en approche de la Nouvelle-Orléans, à bord de la camionnette attitrée de la Brigade de l' Etrange, affectueusement surnommée "the Mystery Machine" par le staff d'Occult TV, qui contient tout le matériel nécessaire au tournage d'un reportage digne de ce nom, ainsi que d'une berline prêtée par la chaîne pour transporter l'équipe au grand complet pour un séjour prolongé dans le Vieux Sud américain. En vous rapprochant de la Nouvelle-Orléans, les morceaux de jazz et de zydeco se sont fait plus fréquents à la radio, alternant avec les flash infos "Sport" sur le brillant parcours des Saints de N-O lors de cette saison de football américain. La température y est agréable mais l'humidité est insupportable.

A la tombée de la nuit, vous pénétrez dans le Vieux Carré, le quartier français, centre historique et touristique de la Nouvelle-Orléans. Douglas Dryer vous a donné rendez-vous au bar de l' hôtel Monteleone, un hôtel réputé du quartier. Ce n'est cependant pas votre hôtel, qui, s'il est situé à quelques pas, est bien mon prestigieux que le Monteleone. Vous descendez à l'hôtel Louisiana, où la production vous a réservé deux chambres de 3 lits chacune. C'est un hôtel confortable sans être luxueux, situé aux abords du Vieux Carré. Vous installez vos affaires lorsqu' Edouard reçoit sur son téléphone professionnel un appel de Douglas Dryer, vous enjoignant à le rejoindre au Monteleone, avant que les rues du quartier français ne soient gorgées de fêtards noctambules en état d'ébriété. En effet, les rues, déjà fréquentées, semblent se remplir plus encore alors que la nuit tombe. Dans la chaleur moite du Vieux Carré, les verres se remplissent et se vident au rythme des musiciens de rue qui semblent jouer sur chaque palier de Bourbon Street.



Vous entrez au Monteleone, où vous êtes manifestement attendu. L'hôtel est très chic, et vous croisez des gens très bien habillés qui sortent pour la soirée.Un employé en livrée rouge vous conduit à une grande table, où un homme entre deux âges en costume beige un peu guindé sirote un cocktail. En vous voyant arriver, l'homme se lève et se fend d'un large sourire. Il est grand et mince, le teint légèrement hâlé, totalement chauve, avec un bouc cendré taillé en pointe, donnant à son visage l'air acéré d'une lame de poignard. Il vous salue de sa voix à l'accent légèrement traînant.


-Bienvenue dans la Big Easy mes amis, bienvenue à la Nouvelle-Orléans. Asseyez-vous donc, vous devez être épuisés après ce voyage depuis New York. Vous avez fait bonne route? Oh, vous devez sûrement mourir d'envie de boire un verre, d'autant que vous n'êtes pas habitués au climat du coin, par chez vous. Prenez ce que vous voulez, c'est moi qui régale.

Il fait signe à un serveur, avant de reprendre:

-Oh, mais j'oubliais de me présenter, Douglas Dryer, correspondant pour Occult TV dans la région. Alors, vous buvez quoi?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Jan - 22:08 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Stephen Angelus
Touriste avec des dés
Touriste avec des dés

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2010
Messages: 20

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 22:56 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

"Trop de route tue la route". Le trajet avait été long et le confort somme toutes relatif. La bonne humeur était au rendez-vous du côté de l'équipe de tournage. Côté administratif, ce n'était pas vraiment ça. A côté d'Edward, le trajet n'était qu'histoire d'argent, de problèmes budgétaires et d'enjeux personnels. Dans le rétroviseur, il y avait la petite Sandy qui détournait trop souvent son regard de la route. Stephen avait conduit la berline sur tout le trajet, parlant alternativement à chacun et en particulier aux jeunes femmes avec lesquelles il n'avait pas passé assez de temps à son gout. Il fallait rapidement briser la glace, passer un coup de ciment à l'équipe et mettre au point un scénario pour terminer le reportage au plus vite. D'un point de vue managérial, ce serait un véritable défi de coordination et dans l'ensemble, tout le monde semblait plutôt de bonne humeur et agréable, hormis le responsable qui lui semblait à priori, plus ambitieux que compétent.

Tout avait fini dans une chambre d'hôtel où Stephen s'était surpris à s'entendre plus cordialement qu'à l'accoutumée avec John Ree, le chauffeur. La soirée paisible pour faire plus ample connaissance avait été tuée dans l'œuf au coup de fil de Douglas Dryer. Le temps malgré tout pour Stephen de prendre une douche furtive et de se changer pour une tenue plus professionnelle. Il avait été prendre le pouls du côté des femmes et allait surveiller de prés la jeune stagiaire qui n'était pas habituée aux horaires encensés des tournages et des avant-tournages.

C'est sur ces pensées que se termine la rétrospective ponctuelle de Stephen tandis-que ce dernier maintien la porte de l'établissement nocturne ouverte avec galanterie pour les femmes du groupe tandis qu'elles pénètrent dans de Monteleone. A leur passage, Stephen les gratifie d'un sourire courtois bien que bloqué un instant lorsque vient le tour de la jolie ténébreuse.

Peu de temps après et voyant Edward en prise avec son téléphone portable, Stephen prend l'initiative d'introduire l'équipe, tendant une main franche à ce fameux "contact".


- Bonjour Monsieur Dryer, je suis Stephen Angelus, mais appelez moi Stephen. Je suis l'assistant de Monsieur Waltz, je vous présente notre équipe. Monsieur Ree, notre régisseur, mademoiselle Sullivan à la caméra, la délicieuse demoiselle Johnson responsable photo, et la charmante demoiselle Smith, un brin timide qui effectue un stage dans notre équipe. Bien sur, Monsieur Waltz est, comme vous le voyez, ici bien qu'en communication.

Stephen regarde les autres avant de reprendre

- Pour ma part je vous laisse le choix de la boisson, vous vous y connaissez mieux que moi, je laisse ces messieurs dames choisir leur carte.

Par une manœuvre habile, Stephen écarte les chaises pour les femmes, positionnant celle de Sandy juste à côté de la sienne.
Revenir en haut
MSN
Sandy
Touriste avec des dés
Touriste avec des dés

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2010
Messages: 5

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 00:03 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Le trajet était long, c’est un fait , mais la chaleur intense qui s’immisçait dans la voiture n’était rien face aux journées qu’ils devront affronter pour leur reportage. Sandy le savait , cette histoire ne serait point de tout repos .
Alors que ses longs doigts effilés s’affairaient à nettoyer l’objectif de son appareil , elle ne put s’empêcher de lancer un regard tantôt fuyant , tantôt évocateur en direction du rétroviseur. Une perle salée roula au creux de sa nuque , éveillant en elle un souvenir néfaste sur son enfance dans cet endroit appelé le paradis pour les bimbos de ce monde qui ne pensaient qu’à se dorer la pilule, dès lors une grimace ne put être voilée quand à cette pensée, marquant ainsi son minois angélique à la peau diaphane. Les heures passèrent et pourtant il fallait bien casser ce silence pesant qui planait sur toutes les personnes assises dans cette berline , Stephen en bon maître de la parole entama la conversation en direction de sa charmante collègue, Carrie, qui se trouvait , au plus grand plaisir de Sandy , à côté d’elle. C’est ainsi que se déroula le trajet à parler du projet lancé pour le reportage , direction la Nouvelle Orléans et ses grands mystères. Ses iris se posèrent sur l’assistant , certes charmant mais ô combien prétentieux au yeux de la jeune gothique qu’elle était , un bon quatre heure en somme. De quoi s’amuser en périodes creusent. Mais l’heure n’était pas à fantasmer , mais plutôt à travailler. Sa main agrippa un mouchoir quelle passa au creux de sa gorge, la chaleur devenait intenable sans parler de l’humidité de ce lieu.

La nuit tombée, l’équipe arriva seine et sauve à destination , de quoi dégourdir ses longues jambes et avaler un bol d’air pur , enfin  vite dit lorsqu’on voit les voitures circuler dans les rues de la ville. La musique se faisait entendre c’est un fait , mais ce qui retint l’attention de Sandy fut ces flash info à répétition sur ce qu’on appelle le Sport , vous savez ce genre de pratique où tout le monde aime transpirer, ils ne sentent pas la rose de ce fait. Bref , le groupe se dirigea dès lors vers les quartiers français , afin de se rendre à l’hôtel prévu pour les accueillir à la Nouvelle Orléans, le Louisiana. Deux chambres , trois lits dans chacune , la répartition fut rapide , de quoi permettre à tout ce beau monde d’aller prendre une bonne douche froide pour calmer ce chaud qui brûlait les entrailles de Sandy , à croire que le voyage fut plus long que prévu , surtout en ayant certaines personnes auprès d’elle sans pouvoir « jouer ». Le passage dans la chambre ne pouvait durer une éternité , dommage , la jeune femme aurait aimer à converser davantage avec Carrie et Amy. 

Rendez-vous au Montéléone. Bien , direction celui-ci alors. C’est ainsi que Sandy arriva à la sortie de leur hôtel afin de se rendre au lieu dit , vêtue d’un corset qui mettait ses courbes à l’avantage et d’une courte jupe corbeau et bordeaux , la photographe arborait sans gêne un sourire mutin à la commissure de ses lèvres lorsqu’elle s’approcha de Stephen , elle avait décidé qu’il serait sa proie , à son tour de jouer. 
Le trajet se déroula tranquillement dans une ambiance des plus sereine , la porte ouverte avec galanterie , les jeunes femmes entrèrent au cœur de l’hôtel suivies de près par les hommes. Vint alors les présentation auprès de ce « contact » à qui ils avaient à faire , l’assistant ne tarda point à les présenter un à un , la gratifiant au passage du charmant compliment .
Entrouvrant les lèvres, elle devait choisir une boisson bien , alors commençons light pour finir..là ou nos pas nous mènerons.


Et bien pour ma part cela sera un simple soda , sil vous plait. Suivi d’un sourire gratifiant , Sandy prit place auprès de Stephen, il faut dire qu’il ne restait que cette place, à croire que celui-ci avait tout manigancé.
_________________
Revenir en haut
Edward Waltz
Rôliste asocial standard
Rôliste asocial standard

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2008
Messages: 122

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 02:29 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Le téléphone d'Edward sonna juste avant de rentrer dans le Montéléone.

Edward.
Un temps.
Tu as que ça à foutre de m'appeler à cette heure là ?
Un temps.
Oui. La bande de ratés et moi on est sur place.
Un temps.
Hum hum.
Un temps.
Ecoute, on va voir Dryer là. Tu iras me saouler après, ok ?
Un temps.
Hum hum.
Un temps.
Ouais ouais, me doute qu'il est à la fois riche et dingue. Ça va toujours ensemble ça non ? Remarque, je croise aussi pas mal de dingues qui n'ont pas une once de pognon.
Un temps.
Hum hum.
Un temps.
Tu as les courbe d'audience des deux derniers mois ?
Un temps.
Va les prendre !
Un temps.
Quoi c'est pas l'heure ? Dis-donc, c'est qui qui appelle là ?
Un temps.
Ah ! Tu vois quand tu veux. Alors ?
Un temps.
Très bien. Et bien compte 2 ou 3 points de gagné avec cette émission. Je te le dis moi.
Un temps.
Voilà.
Un temps.
Hum hum.
Un temps.
Bon allez, j'y vais. J'ai l'assistant qui fait du zèle et qui est déjà rentré dans l'hotel. Va valoir que je le calme à un moment ou un autre ce petit présomptueux.
Un temps.
Je te tiens au courant dès que j'ai du nouveau... Sauf si Stephen se fait enlever, ça ça ne serait pas très important.
Un temps.
Je plaisantais.
Un temps.
Hum hum.
Un temps.
Ouais c'est ça, bonne nuit.
Il raccrocha.

Bon, c'était le Directeur. En parfait hypocrite, il vous passe le bonjour et nous souhaite bonne chance, tout ça tout ça. Maintenant rentrons avant que Stephen ne se mettre à cirer les bottes de Dryer. Personnellement je trouverai ce spectacle écœurant.

Joignant le geste à la parole, il pénétra dans l'hôtel à la suite de Sandy.

Edward balaya rapidement du regard l'intérieur de l'hôtel. Leur contact essayait visiblement de faire de l'épate. Bah... On verra ça. Comme prévu Stephen n'avait pas perdu de temps.

Bonjour ! Edward Waltz, responsable de cette équipe, enchanté de vous rencontrer. Tu parles.
Pour la boisson, je vous fais également confiance.

Il s'assit.


Dernière édition par Edward Waltz le Ven 29 Jan - 01:57 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Johnny
Rôliste asocial standard
Rôliste asocial standard

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 148

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 10:48 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

"Goin' Back in New Orleuuuuuuuuans" beugla John en entrant dans l'hôtel, accolant à une intro sifflotée dans le plus pur style Jazz Nouvel Orléans le son guttural et rauque de sa vocalise deathmetalleuse la plus agressive. 

Sur la route, l'équipe avait eu l'occasion de le voir doubler leur berline, le volume du player MP3 à fond, une bière ouverte à portée de main, brayant les paroles de son morceau de grindcore préféré, exhibant au poing les cornes diaboliques. Johnny quoi.  Il avait comme d'habitude traité les autres membres du groupe comme des membres de sa famille. Il avait raconté à la nouvelle comment, quand il était roadie, il était prêt à taillader la couenne d'un connard qui aurait dit du mal de son nouvel ami d'enfance rencontré le jour d'avant. Toujours sympa, toujours un peu déjanté, toujours mort de rire.

Les touristes lui jetèrent d
es regards outrés. Mais ils remballaient vite leurs remontrances devant le roadie grand, large et vaguement crasseux qui, arrivé dans le hall du Monteleone, cessa de s'esclaffer et laissa le professionnalisme reprendre le pas sur ses tendances déconnantes. Il se fit discret et laissa les journaleux faire leur boulot.

Une bière pour moi, M'sieur, dit-il avec son sourire le plus respecteux.
Revenir en haut
Eili
Graine de rôliste
Graine de rôliste

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2010
Messages: 49

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 12:16 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Amy était soulagée. Ils étaient enfin arrivés à bon port. Pas de casse durant le trajet. Le matériel était intact. Elle pouvait enfin respirer et se détendre. Pourtant, ce n’était pas gagné au départ. La conduite pour le moins sportive de John lui avait parfois légèrement fait peur.

Elle avait, toutefois, fait le bon choix en voyageant avec lui. Elle n’aurait pas pu supporter les palabres incessantes de Stephen ou le caractère exécrable d’Edward. Elle était plus tolérante envers Sandy et Carrie.

Amy avait écouté gentiment le chauffeur raconter un bout de sa vie. Elle n’avait pas peur de lui malgré les histoires des rues qu’il racontait. Elle-même avait eu quelques expériences dans le domaine, en bien moins grave…. Au moins, elle serait en sécurité avec lui… même si c’était relatif.

Peu bavarde durant le trajet, juste ce qu’il faut pour entretenir la conversation, elle s’était redressée sur son siège et son regard s’était illuminé lorsqu’ils avaient franchi l’Etat de Louisiane. Là, elle s’était mise à raconter les quelques années de sa vie passée à Bâton Rouge. Elle était alors adolescente et avait adoré y vivre et comment elle avait appris à fuir le quartier portuaire, très mal fréquenté la nuit tombée.

A l’hôtel, elle avait soigneusement rangé son matériel dans un coin de la chambre près de son lit, s’attirant les regards surpris de Carrie et de Sandy.
Elle s’était ensuite changée rapidement, troquant son jean et son tee-shirt contre une robe en lin beige, une veste saharienne assortie et laissés ses cheveux libres.

Elle fut un peu surprise en voyant Sandy arborer fièrement sa poitrine coincée dans un corset et le tout dans un style gothique, mais s’abstint de tout commentaire. Elle haussa les yeux au ciel en voyant Stephen empressé à faire asseoir la photographe à ses côtés.

Elle ôta sa veste et la posa sur le dossier de la chaise avant de s’asseoir doucement. Puis, elle fit un sourire timide au serveur avant de prendre la parole :

_ J’aimerais un cocktail maison s’il vous plaît.
Revenir en haut
Le Conteur
Alpha et Oméga
Alpha et Oméga

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2010
Messages: 108

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 20:12 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Douglas, toujours debout, serre chaleureusement la main à Edouard Waltz.

-Ah, Mr. Waltz, c'est un honneur de vous rencontrer enfin! Mais nous nous sommes déjà parlé, au téléphone, il y a quelques années, lorsque vous aviez fait un reportage sur l'ouragan Katrina. Comme quoi ç'aurait pu être un complot ourdi par les Francs-Maçons, ou la Trilatérale, grâce aux technologies climatiques secrètes de Nikola Tesla. J'avais suivi ce reportage avec beaucoup d'intérêt, mais si je peux vous avouer quelque chose, il n'avait pas été à la hauteur de mes espérances. Je dois dire que j'ai préféré vos dernières réalisations. Sur les cryptides du Colorado, génial! Et je dois dire que j'me suis également régalé en regardant votre reportage sur les NDE. Vous faites un travail fascinant.

L'homme se rassit enfin, et passa commande au serveur, qui semblait s'impatienter.

-Alors, trois White Russian -vous direz au barman qu'ils sont délicieux- une bière, un soda et un cocktail du jour, vous serez gentil. Douglas Dryer avait oublié la stagiaire dans sa commande. Il ne semblait tout simplement pas avoir remarqué la discrète jeune femme.

-Bon, assez perdu de temps, j'imagine que vous devez brûler d'envie de lancer votre enquête ! L'enthousiasme de Dryer faisait presque peur à voir. Il y a environ deux semaines, en parcourant le Times Picayune, un journal local, j'ai repéré des avis de recherche pour trois personnes, à quelques jours d'intervalle. Je n'y ai pas accordé beaucoup d'attention, beaucoup de gens disparaissent tous les jours dans ce pays. Mais c'est quand j'ai vu, quelques jours plus tard, un article sur ces trois disparitions, accompagné d'un appel à témoin, que je m'y suis intéressé. Toutes trois ont été aperçues par des proches semble-t-il, quelques jours après leur disparition. Mais restent cependant introuvables. N'est-ce pas troublant?

Il sorti un petit dossier d'un attaché case posé à ses pieds.

-Voilà les numéros du Times Picayune où j'ai vu ça, j'ai entouré les articles concernant les disparitions en rouge. J'ai aussi imprimé les avis de recherche de la police de la Nouvelle-Orléans pour ces trois personnes. Et j'me suis procuré les noms, âge et adresses des disparus, mais aussi des gens qui les ont vu "réapparaître". Au menu, nous avons un épicier célibataire de 36 ans, Adam Paulson, qui vivait à environ 30km d'ici, à Bayou Labatré, aperçu par ses vieux parents 8 jours après que sa disparition ait été signalée. Une charmante jeune femme de 23 ans, Celia Dangle, strip-teaseuse dans un club du Vieux Carré, "l' Erzulie's House", aperçue par un collègue au bout de 5 jours. Elle ne semble pas l'avoir reconnu. Et enfin, une employée du présent hôtel, le Monteleone, Gabriella Ferrara, 32 ans, qui faisait partie du service d'étage, et qui aurait à la fois été aperçue par son frère et par un client régulier de l'établissement, respectivement 4 jours et 6 jours après sa disparition.

Douglas fit glisser le dossier contenant les coupures de presse, noms et adresses sur la table, en direction de Waltz.

-On peut imaginer des tas de raisons à ces événements, mais interrogez un peu les gens du cru, les vrais Louisianais. Ils ont tous le même mot à la bouche... "zombie". Rien d'étonnant, dans une ville aussi imprégnée de culture vaudouisante que la Nouvelle-Orléans. J'ai inclus dans le dossier un très court topo sur le vaudou et les zombies vaudous, comme l'histoire édifiante de Clairvius Narcisse. Il y a des points communs... frappants. Evidemment, on peut imaginer dix mille autres pistes. Mais c'est vous les professionnels après tout. Que pensez-vous de tout ça?

Le serveur revint avec un plateau chargé des commandes passées par l'équipe de tournage et les distribua à chacun.
Revenir en haut
Eili
Graine de rôliste
Graine de rôliste

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2010
Messages: 49

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 20:46 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Amy s’adressa à Carrie d’une voix douce.

_ ‘‘Vous voulez boire quelque chose Carrie ?’’

Elle sirota ensuite une gorgée de son verre avant de s’adresser à Dryer. Elle se moquait bien que ‘‘M. Waltz’’ se mette en colère d’avoir pris la parole avant lui.

_ Auriez-vous un plan avec les différents lieux incriminés spécifiés dessus ? J’ai dans mon sac une petite caméra et j’aimerais bien faire un tour en sortant pour faire quelques prises de vue préliminaires. Je les visionnerais ce soir, et demain je pourrais sûrement faire des prises de vues pour le reportage proprement dit.

Puis elle reprit son verre et attendit la suite.
Revenir en haut
Le Conteur
Alpha et Oméga
Alpha et Oméga

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2010
Messages: 108

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 21:22 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Douglas passa une main sur son crâne chauve et regarda Amy, esquissant un sourire légèrement confus.

-Oh, vous devez être à la caméra. Mademoiselle... Sullivan, c'est bien ça? Je n'ai de plan mais nous sommes déjà dans un des lieux-clés de la disparition de Gabriella Ferrara. Vous pouvez faire quelques prises de vue du Monteleone, j'en ai parlé à un responsable de l'hôtel, il a été ravi. Vous savez peut-être d'ailleurs que le Monteleone s'enorgueillilt d'être hanté? Par un jeune garçon de 10 ans, un ancien employé... et d'autres esprits encore. Ils voient votre reportage d'un très bon oeil, espérant ainsi faire un gros coup de pub à l'hôtel. Pour ce qui est de l' Erzulie's House, c'est un club de strip-tease, situé à quelques rues d'ici seulement. Je vous y emmènerai en sortant d'ici, si vous voulez. Je pense que c'est une piste intéressante. D'autant que c'est l'occasion de lier l'utile à l'agréable. Pour ce qui est de l'épicerie de Bayou Labatré... il vaut peut-être mieux y aller demain. C'est un vrai trou perdu, nous risquerions de nous perdre, et de ne pas trouver l'épicerie.
Revenir en haut
Stephen Angelus
Touriste avec des dés
Touriste avec des dés

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2010
Messages: 20

MessagePosté le: Jeu 28 Jan - 21:56 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Stephen appuya ses coudes sur la table en joignant ses mains devant son visage en pleine réflexion. A la suite de l'échange, il regarda Amy et l'individu un peu trop alcoolisé à son goût avant de boire une gorgée en plissant les yeux sous la chaleur de l'alcool en se reprenant.

- Avant de s'emballer, je tiens à rappeler que nous n'avons aucun scénario, aucun thème d'émission, je ne sais même pas où ces "revenants" hypothétiques ont été aperçus, on vient de rouler plus de dix heures et je voudrais pourquoi pas, me reposer un peu et réfléchir à une histoire. Si tu veux te faire une idée Amy, fais ce que tu souhaites mais pour moi, de vrai rush sont prématurés et seraient certainement trop coûteux. Je veux mettre des éclairages et des mises-en scène partout où nous allons filmer. J'ai envie de dire que chacun a quartier libre ce soir, nous aurons tout le temps de reboucler demain. Carrie, si tu veux suivre Amy, tu peux le faire. Si tu en as envie bien sur.

Il posa les mains sur la table et s'appuya d'un air plus décontracté dans son dossier en buvant un peu plus de sa boisson.

- Je vais aller parler a l'un des responsables du Monteleone au sujet de leur "mort vivant" domestique et de la disparition. J'aurai besoin de quelqu'un qui a une meilleure culture que moi en revenants et assimilés pour rendre les questions objectives. Un ou une volontaire ?
Revenir en haut
MSN
Edward Waltz
Rôliste asocial standard
Rôliste asocial standard

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2008
Messages: 122

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 03:11 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Un fan illuminé... c'étaient les pires ceux là. De vraies plaies qui non seulement se croyaient intéressants, mais qui en plus s'imaginaient vous faire plaisir.

Oui oui, je m'en souviens. Et le plaisir est évidemment partagé.

Par contre, vous dites que cet hôtel se vante d'être hanté ? Comment peut-on se vanter d'être hanté ? Ce n'est pas le genre de chose sensé faire fuir les clients plutôt ?

Il écarquilla les yeux en entendant Stephen donner ses directives.

Bordel, mais c'est qui le patron ici ?

Notre scénario, quel scénario ? Il n'y a la vérité vraie, celle que nous allons nous efforcer de découvrir avec zèle.

Crétin...

Je veux toute l'équipe mobilisée sur l'interview du personnel de l'hôtel au sujet de ces prétendus "fantômes", qu'on le fasse ce soir ou demain. C'est compris ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Carrie
Graine de rôliste
Graine de rôliste

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2010
Messages: 71

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 06:28 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Un long voyage à baver, la tête appuyée contre la fenêtre, c’était l’effet Stephen.
Dans un soupir, la jeune femme sortit de la voiture tout en s’étirant.
Après une bonne douche, direction le Monteleone.
Carrie se glisse sur la chaise qu’on lui tend.
Déconfite qu’on l’oublie dans la commande, elle souffle sur sa frange.
Un sourire en réponse à Amy.

Un coca light, merci.

Sa tignasse noire s’agita lorsqu’elle acquiesça silencieusement aux paroles d’Edward.

_________________
A votre service...
Revenir en haut
MSN
Johnny
Rôliste asocial standard
Rôliste asocial standard

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 148

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 10:20 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Ouah, c'est cool tout ça ! Des revenants, des zombies, le vaudou, j'adore ! Johnny avait réellement l'air emballé.

Dites-moi comment vous voulez organiser ça, je suis partant... Surtout pour la boîte de striptease ajouta-t'il sur un ton égrillard en s'envoyant le fond de sa bière.
Revenir en haut
Sandy
Touriste avec des dés
Touriste avec des dés

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2010
Messages: 5

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 22:32 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

Jambes croisées.
C’est ainsi que l’on pouvait définir la posture de Sandy sur le siège qui lui avait été gentiment offert quelques minutes auparavant , à en croire la perle salée qui roula le long de sa nuque , la photographe ne semblait guère apprécier ce climat, une bonne douche froide ne serait point de refus. Mais revenons à nos moutons disparus .
Douglas Dryer piaillait telle une pie , sourcils froncés la jeune femme le dévisagea un court instant avant de se donner une opinion sur ce genre d’individu , le parfait petit homme en mal d’aventure , qui chercherait tous les prétextes pour s’y plonger les deux bras en avant. L’heure n’était pas à l’analyse mais à l’écoute. Ainsi donc diverses personnes semblaient être en mode absentes ces derniers temps , à en croire les dire de ce cher Douglas , toutefois certains cas de disparitions intéressaient davantage Sandy , elle s’obligea à  mémoriser toutes les informations importantes afin de mieux créer une ambiance lors de ces clichés sur les scènes de crimes en quelques sortes, Les experts de l’occulte en action, de quoi ravir Edward.

L’assistant prit la parole , quelle arrogance que voilà et pourtant ce petit quelque chose titillait l’appétit de Johnson , sourire mutin à la commissure de ses lèvres, elle porta un intérêt quelque plus intéressé à l’égard de ses mots , ainsi donc tout le monde aurait quartier libre pour la soirée, chouette !


- Je vais aller parler a l'un des responsables du Monteleone au sujet de leur "mort vivant" domestique et de la disparition. J'aurai besoin de quelqu'un qui a une meilleure culture que moi en revenants et assimilés pour rendre les questions objectives. Un ou une volontaire ?

Buste droit , la photographe leva quelques peu ses doigts effilés afin de proposer de sa personne, après tout il fallait se donner corps et âme ..pour le travail bien entendu .

Je me porte volontaire s’il le f.. Coupée net , Edward ne semblait guère du même avis que Stephen , son rôle de chef , pour ne pas dire de coq auprès de sa basse cour ,revint au galop. L’ambiance était électrique entre ces deux hommes , de quoi animer davantage cette histoire de reportage .

Je veux toute l'équipe mobilisée sur l'interview du personnel de l'hôtel au sujet de ces prétendus "fantômes", qu'on le fasse ce soir ou demain. C'est compris ?

Menton tourné en sa direction , Sandy arbora un sourire chaleureux à l’idée de promener dans les ruelles de la Nouvelle Orléans à la nuit tombée , bien puisqu’ils étaient tous sur les lieux d’une des disparitions , autant commencer par là.


Bien , je charge de prendre des photos du Montéléone si quelqu'un désire m’accompagner pour poser des questions ?
_________________
Revenir en haut
Stephen Angelus
Touriste avec des dés
Touriste avec des dés

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2010
Messages: 20

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 01:26 (2010)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya Répondre en citant

L'intervention d'Edward était logique bien que la décision serait néfaste pour la chaine et surtout pour l'émission. Après l'intervention de Sandy, il se leva en ajustant son costume.

- J'étais parti pour interroger les gens de cet hôtel, je vais rester là dessus. Sandy, je viens avec toi. J'en profiterai pour téléphoner à la production et les tenir au courant.  Les autres, gardez votre téléphone allumé. Pour une fois, on a droit à de vraies disparitions. Ne vous inscrivez pas sur la liste.

Il regarda ensuite les autres puis leur ôte.

Si je ne me trompe pas, votre soirée ne fait que commencer monsieur.

Il sourit ensuite cordialement et fixa Sandy, l'invitant à se lever à son tour.
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:54 (2018)    Sujet du message: [01] Introduction - Midnight Jambalaya

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L'antre du Léviathan Index du Forum -> Vampire : the Requiem -> Roleplay Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com